Lignifier

Tout est ligne. Verticale, horizontale, hachurée, débordante, la ligne forme, habille, revêt, construit, assemble. Nos yeux se posent sur elle et l'habitent tel l'oiseau la branche, tout naturellement. Composé d'une trenteine de dessins, j'ai élaboré ce corpus de dessins sur le thème de la ligne.  

 

Les tracés verticaux et horizontaux rappellent cette possibilité qui habite la matière : les corps tombent, se lèvent, s'allongent, se relèvent. Se déplaçant d'abord à quatre pattes, le corps est amené à la verticale. Il y a toujours cette exigence de se tenir droit.

 

 

La représentation est aussi l'objet de ce travail. Nous sommes au monde dans nos représentations, dans nos interprétations. Soucieux, affamés, assoifés, désirants, nous sommes là. Nous plongeons dans nos représentions, à proximité de l'Autre. Le monde se donne comme une table nous reçoit. Elle peut être généreuse, bienveillante, fraternelle. Elle peut être aride et stérile. Le monde se donne comme une porte s'ouvre ou se ferme. Nous allons vers le scintillement, écrit Heidegger, et nous allons aussi vers le spectacle des possibles chutes, qui nous ramènent à la conscience de notre fin, inévitable.

Suzanne Lafrance

© 2020 Suzanne Lafrance. Tous droits réservés.